Selon l’enquête réalisée pour l’étude prospective de l’OMPL, 83 % des structures employeuses déclarent exercer en activité canine, dont 60 % exclusivement. Focus sur le métier d’ASV dans ce type de structure vétérinaire.

1. Les missions

L’ASV d’une clinique ou cabinet vétérinaire activité canine travaille auprès d’animaux de compagnie : chiens, chats et nouveaux animaux de compagnie (les lapins, furets, reptiles etc). 

Tous les types de structures vétérinaires sont représentées en activité canine, on peut les classer selon leur niveau croissant d’équipements et de personnel en : cabinet vétérinaire, cabinet médico-chirurgical vétérinaire, clinique vétérinaire & centre hospitalier vétérinaire (CHV).

Les structures vétérinaires en activité canine sont les plus nombreuses en France, c’est donc dans ce type de structure où il y a le plus d’ASV aujourd’hui.

 

2. Le quotidien

L’ASV en clinique vétérinaire activité canine doit réaliser différentes tâches :

  • La relation client

Le contact avec la clientèle est primordial. L’auxiliaire spécialisé vétérinaire accueille et rassure les clients et leurs animaux, prend les rendez-vous et gère le fichier client. L’auxiliaire est garant de l’image professionnelle de la structure vétérinaire où il travaille.

  • L’assistance du vétérinaire-praticien

Lors des examens, des actes de soins ou de chirurgie, l’auxiliaire spécialisé vétérinaire prépare le matériel médical selon les indications du vétérinaire. Il assure la contention des animaux et peut assister le docteur vétérinaire lors de ses actes de soins, de ses examens et interventions chirurgicales. Il participe au suivi et veille au bien-être des animaux hospitalisés.

  • La prévention, l’hygiène et la sécurité

L’auxiliaire spécialisé vétérinaire maîtrise les protocoles d’hygiène et veille à la désinfection quotidienne et systématique des locaux, du matériel chirurgical, jusqu’aux cages du chenil, afin d’éliminer les risques infectieux et garantir ainsi la sécurité des animaux présents dans la structure.

  • L’assistance administrative

L’auxiliaire spécialisé vétérinaire est le véritable “bras droit” organisé du vétérinaire dans la gestion de sa structure. Il assure le secrétariat, il veille à la bonne gestion du planning en organisant les rendez-vous, il met à jour les dossiers clients, assure le suivi des stocks des produits ainsi que la gestion des commandes.

Pour devenir ASV, retrouvez toutes les informations de la formation sur notre rubrique « Devenir ASV ».

3. La carrière

L’ASV est amené tout au long de sa carrière à actualiser et à compléter ses connaissances grâce à la formation continue. Les ASV peuvent aussi évoluer dans l’exercice de leur métier grâce à des parcours de perfectionnement, spécialisés et certifiants, dédiés aux professionnels en poste.

Trois nouveaux certificats de qualification (CQP) sont aujourd’hui proposés aux ASV salariés d’une structure vétérinaire : 

  • le CQP “Conseiller en Clientèle Vétérinaire” (CCV-GIPSA) = ce parcours certifiant s’adresse aux ASV souhaitant perfectionner leurs compétences dans le domaine de la relation client.
  • le CQP “Auxiliaire Conseil en Comportement et bien-être animal” (ACC-GIPSA) = cette formation certifiante renforce le savoir-faire de l’équipe vétérinaire (ASV et Vétérinaire)sur les questions liées au comportement du chien et du chat.
  • le CQP “Technicien en Soins Vétérinaire” (TSV-GIPSA) =ce parcours permet à l’ASV de monter en compétence dans le domaine technique de l’assistance au vétérinaire et de contribuer à la qualité des protocoles médico-chirurgicaux de la structure vétérinaire.

4. Ils parlent de leur métier

GRÉGORY NOTO
ASV Échelon 5 – Diplômé « ASV GIPSA » en 2016

« J’étais déjà bénévole dans des associations de protection de la faune sauvage. Puis un jour, intrigué par les personnes que je rencontrais en clinique vétérinaire lors de mes passages pour récupérer des oiseaux blessés, j’ai demandé à l’ASV si leur clinique acceptait des stagiaires. Suite à une réponse favorable de leur part, j’ai fait ma demande et j’ai effectué un stage de 15 jours d’observation ……. et je ne suis plus jamais parti !  

J’ai intégré la formation en alternance avec APFORM pendant 2 ans et j’ai obtenu, pour mon plus grand plaisir, le titre professionnel « ASV GIPSA » !

Le métier d’ASV nécessite des compétences autant techniques que relationnelles, il est nécessaire d’être polyvalent et ne pas avoir peur de la routine !

Nos semaines sont rythmées par différentes tâches : nous avons tout d’abord, la prise en charge des animaux que nous allons hospitaliser pour une intervention chirurgicale. Nous préparons l’animal puis nous surveillons les anesthésies durant les opérations, mais aussi le réveil, les soins post-opératoires et enfin le conseil aux propriétaires des animaux.

Ces tâches sont essentiellement le matin. Vient ensuite, l’accueil des propriétaires et animaux pour les consultations. Il faut être organisé tant sur les tâches administratives que sur les préparations du matériel technique (les radiographies, les échographies, les prises de sang et analyses en laboratoire).

Une autre mission de l’ASV est également la vente et le conseil sur les produits comme l’hygiène, l’alimentation, etc. Nous devons réaliser la comptabilité de la journée et pour finir une hygiène poussée des locaux, côté accueil et chirurgie afin de limiter les risques infectieux. Et pour finir, il y a la gestion des urgences qui s’accompagne d’une certaine dose d’adrénaline. 

Pour moi un ASV doit être capable de s’adapter à toutes les situations. Il doit être souriant et bienveillant autant avec les animaux que leurs propriétaires. Nous devons aussi être organisé et méticuleux dans notre travail car on nous confie des tâches importantes.

Le meilleur conseil que je puisse donner aux jeunes désireux de devenir ASV, c’est de venir voir en clinique comment cela se passe. Il faut être motivé et oser faire la démarche de réaliser des stages en structure vétérinaire pour se rendre compte de la réalité du métier. Si les jeunes sont déterminés, ils ne pourront être qu’attirés par ce merveilleux métier dans lequel on ne s’ennuie jamais et où la routine est inexistante. Pour bien commencer, il existe également les Journées Portes Ouvertes dans les organismes de formation afin de mieux comprendre le métier et concrétiser son projet professionnel. »

Mise à jour : 21/03/2021

Découvrez le métier en CHV 

Leave a Reply